mardi 17 juillet 2012

Le Maître de Rampling Gate et autres nouvelles [A. Rice, R. Caine, M. De La Cruz, T. Gratton & M. Stiefvater]

Quatrième de couverture.

"Je savais que c'était impossible. Que ce devait être un rêve. Il s'agissait du jeune homme, aperçu quinze ans plus tôt sur le quai d'une gare, et son beau visage lisse n'avait pas pris une ride.
Nous nous dévisageâmes, chacun à une extrémité de cette pièce obscure. Moi, hésitant sur le seuil. Lui, ébranlé d'avoir été surpris. Mon cœur s'arrêta."


Neuf histoires inédites d'amour impossible, signées par Anne Rice, l'auteure d'Entretien avec un vampire, et les maîtresses du Fantastique : Rachel Caine, Melissa De La Cruz, Tessa Gratton et Maggie Stiefvater.



Mon avis.

Malgré le fait que je ne sois pas grande fan de nouvelles, pour une fois, voilà un recueil que je n'ai pas laissé trainé, quand on voit la liste des auteures, il faut dire que ça donne envie et puis 190 pages c'est un format idéal pour s'intercaler entre  deux lectures plus volumineuses. Le synopsis nous présentant un bref aperçu de la nouvelle la plus longue (celle de Anne Rice), elle avait réussi à m'intriguer pour que j'ai vraiment hâte de la commencer et, malheureusement, il s'avère que c'est celle où j'ai le moins accroché... mais ne passez pas votre chemin pour autant car les suivantes m'ont agréablement surprise.

Le Maître de Rampling Gate n'est pas non plus une mauvaise histoire mais je pense qu'elle aurait largement gagné à faire 20 pages de moins (en clair, virez-moi toutes ces descriptions à rallonge qui m'endorment plus qu'elles n’aiguisent mon intérêt) parce que ces longueurs couplées à une histoire comme on en a déjà lu 20 fois, ça ne le fait pas, pour moi en tous cas.

Viennent ensuite trois nouvelles de Maggie Stiefvater (auteure de la saga Mercy Falls). Même si les histoires sont plus courtes et que mon intérêt était quand même plus présent, ce ne sont pas non plus des nouvelles qui me marqueront plus que ça. Par contre, j'ai vraiment apprécié de pouvoir découvrir le 1er jet de Frisson et de replonger dans cet univers que j'ai, pour le moment, laissé de côté mais qui m'a vraiment donné envie de reprendre la série. Là où ça a un peu coincé au départ, c'est avec la nouvelle Le Dernier jour du printemps qui est vraiment décalée, j'ai bien mis 2/3 de l'histoire avant de vraiment comprendre cette histoire de papillon... mais on a le droit à une belle leçon de vie à la fin et moi, j'aime ça donc elle n'était pas si mal :)

La très bonne découverte est finalement venue de Tessa Gratton (saga Blood Magic), seule auteure dont je n'avais encore lu aucun livre et qui m'a vraiment diverti avec ses deux histoires très différentes l'une de l'autre mais tout aussi plaisantes. L'une nous entraine dans l'univers de Sleepy Hollow et de son cavalier sans tête, tandis que l'autre nous fera découvrir la vie d'un vampire en captivité. Une écriture vraiment plaisante, fluide et surtout très efficace puisqu'elle a réussi, en seulement quelques lignes, à me captiver.

Autre bonne surprise (j'avoue, je ne m'y attendais pas...) avec Melissa De La Cruz ! Ayant testé le 1er tome des Vampires de Manhattan, j'ai vite laissé tomber la série, trop jeunesse et surtout trop pleine de vide pour moi. Et pourtant, avec Shelter Island, elle a réussi à me faire passer un moment tout en tendresse, j'aurai presque vu de petits cœurs voler en arrière plan tellement c'est mimi ! 

Pour finir ce recueil, l'auteure que j'attendais, celle dont j'avais vraiment hâte de découvrir les histoires : Rachel Caine, qui en plus nous sort une arme de destruction massive puisqu'elle nous replonge dans l'univers Vampire City et nous fait découvrir l'histoire de Sam, personnage mystérieux de la saga sur lequel je désespérais d'en apprendre plus... alors ce n'est clairement pas indispensable pour continuer la série mais ça passe tellement bien, pourquoi bouder son plaisir ??? Mention ++ pour le 2e nouvelle qui est vraiment une très belle histoire là aussi, parfaitement maitrisée et terriblement efficace.

En résumé, un recueil de nouvelles que je recommanderai car c'est le plus homogène au niveau de mes impressions de lecture une fois terminé. Si quelques histoires sont moins touchantes que d'autres, il n'y en a pas non plus qui m'aient vraiment déplu et surtout certaines sont de véritables petites pépites et rien que pour celles-ci, ça vaut largement le coup !

Je remercie les Éditions Hachette pour cette belle découverte car avec mes opinions très tranchées sur ce genre de livre, je serai certainement passée à côté sinon.


Infos livre.
Année de parution VF : 2012
Année de parution VO : 2011
Titre VO : The Master of Rampling Gate
Éditions :  Hachette (Black Moon)
Genre : Nouvelles, Fantastique
Nombre de pages : 190
Addictivité : + (il se lit d'une traite)
Prix : 14.95€

Note : 17/20

1 commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...