samedi 2 avril 2016

The Mortal Instruements, tome 5 - La Cité des âmes perdues [Cassandra Clare]

Quatrième de couverture.

Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé... Mais quand les Chasseurs d'Ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu'il est devenu un serviteur des démons ! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi...
Pour sauver l'homme qu'elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir ?



Mon avis.

Franchement, je dois vous dire que je n'y croyais plus ! J'ai déjà tenté de sortir ce livre moult fois de ma PAL mais à chaque fois, ça ne passait pas, mais alors pas du tout.... Pour plusieurs raisons. La 1ere, toute simple c'est qu'avant même de lire le tome 4, je n'étais pas spécialement convaincue de l'intérêt d'une seconde trilogie en sachant que j'avais vraiment beaucoup aimé la première. Mais bon, c'est Cassandra Clare et je m'étais dit qu'il fallait au moins que je tente. Oui, sauf que ce 4e tome avait été loin de me convaincre.... il n'était pas si mal (sinon je n'aurais pas été maso au point de continuer) mais il n'était pas non plus sensationnel et en le refermant, je ne savais toujours pas plus si ces 3 opus supplémentaires étaient justifiés où non.... Autant vous dire que j'ai connu mieux en termes de motivation ! 2e souci, c'est que je n'avais aucun, mais aucun souvenir de ce qui se passait dans La Cité des Anges déchus. Même pas du grand final ou des histoires de chacun.... le blanc le plus total. Pour replonger dans le récit avec plaisir c'est donc très très compliqué surtout quand vous reprenez pile au moment où l'intrigue s'était arrêtée sans comprendre un traitre mot de ce dont on vous parle :(

Je vous vois déjà vous posez la question "Mais pourquoi elle s'est infligé ça alors qu'elle avait déjà eu deux essais loupés et qu'elle n'avait aucune motivation ???? Ca a du être une cata sans nom". Et bien non, c'est ça le pire : j'ai englouti ce gros pavé de 600 pages et après les premiers chapitres où ça a été assez compliqué, j'étais même tellement dedans que je ne pouvais plus le lâcher !!! Mieux, je crève d'envie de découvrir la suite très très vite !

Alors finalement, qu'est-ce qui fait que ce presque-fardeau s'est transformé en une lecture fabuleuse ? Presque tout ! Déjà, le plaisir de retrouver les personnages et de les voir bien affirmés dans leur comportement et leurs discours. Clary est toujours aussi impulsive, peu importe la situation et ça fait du bien de retrouver la Clary des premiers tomes, avec son coeur mais aussi son esprit buté. Simon, c'est toujours un bonheur, l'ami qu'on voudrait tous avoir. Malec, qu'en dire ? Eux je les aime sans restriction, même si les évènements qui vont se dérouler vont avoir beaucoup d'incidences sur les deux jeunes hommes. Ce tome est d'ailleurs très porté sur les sentiments et les introspections des personnages. Certes, on n'a pas mal d'action, mais on prend aussi vraiment le temps de s’attarder sur les questionnements de chacun.

J'ai gardé le meilleur (ou le pire) pour la fin : Sébastien ! Ce personnage qu'on ne peut que détester avec ce que l'on a découvert précédemment et qui, là, va être bien plus exposé et que l'on va apprendre à connaitre, qu'on l'apprécie ou non. Il m'a fait hurler, je l'ai détesté, je me suis questionnée à son sujet, j'ai même été perdue parfois, mais ce qui est sur, c'est que c'était une partie de l'histoire que j'ai le plus apprécié et qui apporte vraiment.

Clairement, quand on fait le point une fois le livre refermé, on peut se dire que même si on avance un peu, les choses peuvent trainer un peu en longueur par rapport à ce que l'on pouvait espérer avant lecture. Comme je vous le dis, on passe beaucoup de temps sur les sentiments (perso, j'ai trouvé que ça ne plombait pas le récit, au contraire) et donc beaucoup de choses restent à régler dans le dernier tome, pas la peine de chercher plus loin pourquoi il fait dans les 800 pages ! Si le final est fait pour nous donner envie de nous jeter sur ce dernier, c'est l'ensemble de tout ce qui reste en attente qui fait que, moi, j'ai envie de le découvrir. 

Ce qu'il faut en retenir, c'est que ce n'était pas gagné et que, pourtant, j'ai été totalement conquise par le récit une fois les souvenirs revenus en grande partie (même si les 1ers chapitres ne m'ont pas vraiment encouragés, j'ai eu tendance à les trouver du même ton que le 4e tome, un peu mou du genou). Après avoir remonté le niveau comme elle l'a fait, je croise au maximum les doigts pour que Cassandra Clare reste dans la même lignée pour son ultime opus et arrive, encore une fois, à me faire voir des étoiles et me tenir en haleine jusqu'à la dernière page. Verdict bientôt !


Infos livre.
Date de parution VF : 22 Mai 2014
Date de parution VO : 1 Juin 2012
Titre VO : The Mortal Instruments, book 5 - City of Fallen Angels
Éditions : PKJ
Genre : Jeunesse, Fantastique
Nombre de pages : 600
Prix : 18.15€

Note : 16.5/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...