mercredi 14 décembre 2011

Eclipse Corporation [Jean-Phillipe Burgun]

Un grand merci aux Agents Littéraires et aux Éditions Mon Petit Éditeur grâce à qui j'ai pu découvrir ce livre dans le cadre d'un partenariat.

Quatrième de couverture.

La société Éclipse Corporation dirige le monde. Pour le public, elle est le seul fournisseur de produit de haute technologique et de pharmacologie de qualité. Mais dans l'ombre, elle organise la réduction de la population mondiale. Son arme : un virus du nom d'Ebala.


Mon avis.

Théoriquement le thriller n'est pas un genre que j'apprécie plus que ça, à petite dose ça passe mais encore faut-il que le livre soit excellent sinon j'ai vite tendance à décrocher... et là, c'est très bien passé, ce qui ne fait que confirmer la qualité de l'intrigue de ce livre.

Ici, on entre directement dans l'ambiance "Théorie du complot" avec en option des scientifiques, des virus, des expérimentations... bref, un univers qui se prête quand même très bien au suspense. Sont mis en avant l'influence des grandes firmes (ici la fameuse Eclipse Corporation, qui en gros contrôle et à son avis à donner sur presque tout, c'est flippant), le pouvoir de leurs dirigeants et la quasi immunité qu'elle implique.

J'avoue que j'ai vraiment eu l'impression de me trouver en plein dans un film de Resident Evil (les zombies en moins, en tous cas pour le moment) avec les installations souterraines de l'entreprise où le personnel est confiné, le tout géré par un super ordinateur ultra puissant doté d’Intelligence Artificielle pour chapeauter tout ça... En gros Eclipse Corporation est un futur Umbrella Corporation et les dérives auxquelles on assiste au fil du l'histoire ne laissent pas présager une évolution meilleure.

En parallèle des évènements scientifiques, on peut tout de mêmes suivre certains personnages et leur histoire personnelles, il sont bien sûr liés à l'entreprise, mais ça permet de rendre le tout encore plus prenant, moins impersonnel que si on restait uniquement axé sur l'entreprise seule. Au fil des pages, on a aussi le droit à la présentation de la gamme complète des inventions Eclipse Corp et là aussi, ça nous permet de nous rendre compte de la direction aberrante que prennent les choses.

J'ai juste eu une petite déception par le final, il faut dire que j'avais fait carburer mon cerveau à fond pour trouver comment résoudre les problèmes en cours, j'étais restée dans la même optique que le reste du livre, mais là, on résout tout trop vite et surtout trop facilement à mon goût, c'est dommage, je reste un peu sur ma faim...

Une découverte tout de même très sympathique qui devrait plaire aux adeptes du genre.


Note : 15/20

1 commentaire:

  1. Burgun Jean-Philippe19 décembre 2011 à 11:07

    Merci Simi pour votre critique, j’en prends bonne note et j’en tiendrais compte pour mon prochain roman qui est en cours de réalisation. En espérant que vous avez passé un bon moment.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...