vendredi 3 janvier 2020

ShowStopper #1




* Auteur : Hayley Barker
* Éditeur : Bayard
* Nombre de pages : 531
 * Tome : 1 sur 2
* Date de sortie : 20 Novembre 2019
* Genre : Dyspopie, YA
* Titre VO : ShowStopper
* Prix : 17.90 €
* Note : 14/20



Pour en savoir plus sur ShowStopper, cliquez sur le titre


Résumé.

Londres, 2045.
La société est divisé en deux catégories.
Les bâtards sont réduits à l'état d'esclaves, leur vie n'a aucune valeur. Les purs représentent les privilégiés qui ont accès aux soins et aux emplois nobles. Le cirque de l'horreur est leur divertissement préféré. Ils attendent le clou du spectacle: l'accident mortel qui leur provoquera le grand frisson. Ben, fils de ministre, assiste à sa première représentation et tombe sous le charme d'Hoshiko, la funambule star du spectacle. Mais derrière l’éblouissement et le faste de l’arène, il découvre l'horreur. Trouvera-t-il le courage de résister pour mettre fin au carnage?


Mon avis. 

Si j'ai sorti ce livre de ma PAL, c'est parce que...
c'est une évidence ! Une couverture canon, un résumé qui l'est tout autant et une envie de dystopie puisque ça fait un petit moment que je n'en avais pas lu, ce livre réunissait tous les critères au moment de choisir une nouvelle lecture. Et puis il faut dire que le thème du cirque n'est pas souvent présent dans la littérature donc je ne pouvais qu'avoir envie de le découvrir rapidement après réception !

Ce que j'ai découvert lors de cette lecture...
c'est, comme nous l'annonce le résumé, un monde impitoyable qui n'hésite pas à maltraiter les plus faibles pour divertir les privilégiés de ce monde pas si lointain que ça.
C'est clairement annoncé dès le résumé mais bon, on ne va pas se le cacher, certaines quatrièmes de couverture sont parfois trompeuses, nous survendant un univers alors qu'au final, le contenu du livre est beaucoup plus édulcoré que l'on se l'était imaginé. Ici, on ne nous épargne rien et c'est parfois à vous glacer le sang...
L'histoire, dans l'ensemble, se suit bien même si j'ai constaté quelques moments souffrants de longueurs, voire carrément un flottement de l'histoire à un moment donné. Il faut dire que, si je n'ai eu aucun mal à accrocher au personnage de Ben, j'ai eu un réel souci avec Hoshiko et son comportement, ce qui ne m'aidait pas à passer des chapitres "en tête à tête" avec elle. Elle a tout du personnage qu'on a juste envie de baffer !!! Heureusement,le fait de côtoyer Ben la fait un peu évoluer et, sans être tombée amoureuse du personnage, j'ai au moins accepté de la tolérer dans la seconde partie du roman.
Comme on peut s'y attendre, après un début d'histoire qui prend bien le temps de nous poser les bases, la seconde partie est beaucoup plus rythmée et se finit sur un évènement majeur qui nous donne envie de découvrir la suite. Ce qui est mon cas.

Mon avis final est...
que ce 1er tome, est bien mais aurait gagné à être raccourci dune bonne cinquante de pages, ce qui aurait permis de maintenir l’intérêt du lecteur beaucoup plus facilement (il fait tout de même quasi 550 pages). C'est un univers tellement atypique qu'il ne plaira pas à tous mais, moi, j'ai apprécié ce changement et je compte clairement sur une suite  bien rythmée qui me réservera de nombreuses surprises (elle est d'ailleurs annoncée pour le 10 Juin 2020).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...